F.C du Haut-Rhone
Pourquoi le Haut-Rhône ?
Pourquoi le club a été baptisé le Football Club du Haut-Rhône ?


Le Rhône, symbole fort du Pays de Seyssel

 

L'histoire du Pays de Seyssel est intimement liée à celle de son fleuve, le Rhône. Ce dernier est utilisé comme voie navigable depuis l'âge de bronze (1500 av. J.C.) jusqu'au milieu du XIXème siècle. La batellerie se développe sous l'occupation romaine et permet le développement du commerce dans notre pays jusqu'au XXème siècle.

D'abord au port de Condate (qui signifie « confluence »), situé au bord du Rhône, près du confluent du Fier et de notre actuel Stade du Fier. Construit à l'époque romaine, il permettait d'acheminer les marchandises, lesquels étaient transportées par voies terrestres vers Annecy ou Genève, les pertes du Rhône ne le rendant plus navigable.

Plus tard, le port du Regonfle situé à l'embouchure de la rivière des Usses, sur la commune de Bassy, joue un rôle similaire. Le sel était la principale marchandise qu'on y trouvait. Son commerce fut une très grande activité dans la vallée du Rhône. Des convois de bateaux de sel arrivaient par le Rhône jusqu'au port du Reglonfle, puis étaient acheminés par la route dans les villes alentours.

Aussi Seyssel, par sa situation à la frontière de deux États, a dû subir de nombreuses fluctuations et de fréquents changements de régime, passant tantôt à la France, tantôt à la Savoie, voyant ces deux moitiés tantôt réunies, tantôt séparées, selon les vicissitudes de la guerre et les combinaisons de la politique. Par exemple formant une seule et même ville appartenant à la France au XVIIème siècle, le traité de Turin du 24 mars 1760 par lequel la France cède Seyssel à la Savoie, scinde la ville en deux et la frontière est désormais fixée au milieu du fleuve. Il faut attendre1860 et l'annexion de le Savoie à la France pour que les deux villes se retrouvent au sein du même Etat, bien que le Rhône forme encore une fois la séparation administrative entre l'Ain et la Haute-Savoie.

Enfin entre le XIXème et le XXème siècle, l'exploitation de l'asphalte connaît un grand essor dans la commune de Challonges. Le sous-sol du village recèle d'importantes couches d'asphalte ou de calcaire imbibé de bitume. Le Rhône permettait de transporter en bateau près de 20 tonnes de minerai par cargaison depuis la mine jusqu'à l'usine de Pyrimont. Un câble posé dans le lit du Rhône permettait au bateau de descendre à reculons à hauteur de l'usine. A la remonte, il se treuillait par le câble jusqu'à la mine pour un nouveau chargement. A l'usine, le minerai était transformé en pains d'asphalte. Le matériau fini était utilisé pour l'étanchéité et les revêtements de trottoirs, terrasses et ponts. Jugée peu rentable, la mine ferma ses portes en juin 1973.

A travers le transport fluvial, le commerce, la géopolitique et l'industrie qu'ont profondément impliqué le Rhône dans l'histoire de notre territoire, nous l'avons choisi comme symbole fort de notre club de football. Le Rhône nous identifie dans le nom du club et est ainsi représenté sur notre écusson, en dessous du Pont Neuf de Seyssel.


Précédent - Suivant >>

Index de l'article
Pourquoi le Haut-Rhône ?
Pourquoi le Haut-Rhône ? - 1